Harry Potter

Oh mon Dieu ! Hermione Granger est noire !

1 février 2020
Hermione noire 3

Je sais que cette polémique date d’il y a plusieurs années, mais si j’écris aujourd’hui cet article, c’est parce que j’ai lu un livre qui s’appelle « Why I’m no longer talking to white people about race » de Reni Eddo-Lodge (« Le racismes est un problème de blancs », en français). Dans ce livre, il y a un très court passage sur cette polémique qui n’aurait pas dû avoir lieu : Hermione Granger est noire ! Cela m’a donc directement replongé à l’époque où j’ai découvert l’identité du premier Trio d’or qui devait être sur scène pour interpréter Harry, Ron et Hermione dans Harry Potter et l’Enfant Maudit.

Hermione Noire 2                                   Hermione noire 1

Voici ce que j’en ai pensé :

Ma découverte du casting

Lorsque j’ai vu l’annonce du casting, j’ai d’abord été surprise en lâchant un grand « Non ! Ils ont osé ! » avant de poster un tweet en me disant que cela allait jaser. Et cela n’a pas loupé. Pour moi l’annonce était ce qu’elle était et on passait à autre chose. Dieu seul sait que je suis quelqu’un qui adore la logique, la continuité et la cohérence, mais cette annonce ne m’avait pas choquée. Surprise oui, mais pas choquée… Mais il a fallu que je lise les commentaires des fans…

Beaucoup d’arguments disaient que ça manquait de cohérence parce qu’Hermione est blanche et non noire, référence pour moi faite avec les films puisqu’on a vu Emma Watson interpréter ce personnage pendant dix ans. Et je comprends.

D’autres commentaires laissaient parfois à désirer et ce qui m’avait un peu sidérée, était que peu de personnes avaient pensé que si Noma Dumezweni avait été choisie, c’était peut-être parce qu’elle avait été jugée comme étant la meilleure pour jouer Hermione parmi d’autres. Après tout, cette comédienne semble avoir été reconnue par ses pairs dans son domaine, alors pourquoi pas ? Comme pour Eddie Redmayne, qui est un très bon acteur, mais que je n’approuvais pas au casting de Fantastic Beasts au tout début (j’ai fini par changer d’avis), il fallait lui donner le bénéfice du doute. Et puis il ne fallait pas oublier que ce n’était pas parce qu’elle allait jouer Hermione au début de l’aventure théâtrale de cette histoire, qu’elle jouerait Hermione dans cinq ou dans dix ans. C’est une pièce de théâtre, pas un film, donc rien n’est fixé sur une pellicule. Qui sait si dans dix/quinze ans, lorsque la pièce sera reprise par une énième troupe de théâtre, la comédienne choisie ne sera pas blanche, basanée, asiatique ou autre ? Personne ne le sait.

Hermione noire

Noma Dumezweni interprétant Hermione Granger

Une couleur de peau non-explicite

Il ne faut pas non plus oublier que la pièce est censée être la suite des livres et pas des films et que donc, le personnage d’Hermione peut être noire. Il n’y a pas d’indication sur la couleur de peau dans les livres, pas de précision. Et je suis d’accord que lorsqu’un personnage est noir dans la saga, c’est précisé. Je peste souvent intérieurement lorsque je vois dans des histoires où Blaise Zabini est métis alors que c’est écrit noir sur blanc (dans le tome 6 j’en conviens) qu’il est noir. Dans ce sens-là, ça ne semble gêner peu de monde, bizarrement. Seulement la non-précision de la couleur de peau d’Hermione amène à un peu plus d’imagination. Le fait qu’une comédienne noire ait été prise pour interpréter Hermione, m’a ouvert une autre porte de l’imagination sur ce personnage que j’affectionne beaucoup. Pourquoi se priver de cet imaginaire ? La saga toute entière est tellement bien écrite qu’elle pousse chaque lecteur à l’imaginaire. Chaque lecteur a un imaginaire qui lui est propre, l’histoire et les personnages ne lui appartiennent, en revanche, pas. Donc dire « Non Hermione n’est pas comme ci, elle est comme ça » à propos d’un terme qui n’est pas explicite ni prouvée n’est, à mon sens, pas un argument valable.

Le cas Dumbledore

Je vais maintenant prendre l’exemple de l’homosexualité de Dumbledore. J.K. Rowling a dit qu’elle le pensait gay. Ok, d’accord. Est-ce écrit dans les livres ? Non. Est-ce que parce que ce n’est pas écrit, ça veut automatiquement dire qu’il est hétéro ? Non. Pourquoi ? Parce que rien ne l’indique non plus ! Donc même si elle le dit, chacun est libre de l’imaginer gay ou pas. Puisque ce n’est pas écrit mais dit lors d’une interview, imaginons ce qu’on veut, ça ne fera de mal à personne. Et tant que rien ne sera « explicitement » démontrer dans « Les Animaux Fantastiques », il sera dur pour certaines personnes d’accepter ce fait de toute manière.

La couleur de peau d’Hermione n’est pas dite, laissons donc les gens (et ici les metteurs en scène) imaginer ce qu’ils veulent. Il n’y a pas de vérité absolue. Pour ma part, Dumbledore, je ne le pensais ni hétéro, ni gay mais complètement asexuel, c’est dire… L’annonce de son homosexualité m’a plutôt fait rire. Puis comme pour l’annonce du casting, j’ai ensuite pensé « Pourquoi pas ? ». Et ça m’a encore poussé à un peu plus d’imagination à propos de lui.

© Warner Bros.

Le pouvoir de l’imagination

La première fois que j’ai lu les livres j’avais 11 ans et c’était après avoir vu le premier film. Et malgré l’image d’Emma Watson à l’écran, je n’ai pas pu m’empêcher d’imaginer une Hermione à la peau noire, parce que je suis noire et que je m’identifiais beaucoup au caractère qu’elle avait à 11 ans. Avais-je tort de l’imaginer ainsi ? Toutes les personnes qui ont imaginé Hermione d’un autre type que caucasien, n’avaient-elles donc pas le droit de l’imaginer ainsi ? Je pense que oui, elles en avaient et en ont toujours le droit. Pourtant, Hermione a ensuite été métisse dans mon imagination parce que j’ai pensé que c’était égoïste (!!!) de l’imaginer noire, comme moi. Puis je l’ai imaginée blanche, parce qu’il faut l’admettre, l’interprétation d’Emma Watson pousse à croire au final qu’Hermione est blanche. Mais jamais je n’ai donné de visage précis à Hermione. Quand je lis les livres, Harry ne ressemble pas à Daniel Radcliffe, Hermione ne ressemble pas à Emma Watson, Ron ne ressemble pas à Rupert Grint et Drago ne ressemble certainement pas Tom Felton. Je pourrais continuer comme ça avec pas mal de personnages…

Les personnages n’ont pas de visage dans mon imagination. J’ai essayé de leur donner le visage des acteurs, mais ça me bloque, tout simplement parce qu’Hermione et les autres sont des personnages et non des personnes qui ont existé. Ce sont des personnages que l’on peut manipuler à notre gré. Cela signifie donc que l’argument le plus utilisé sur les réseaux tel que « Et bien dans ce cas, prenons un acteur blanc pour jouer Martin Luther King ou Nelson Mandela ! » ne tient pas la route, car ces deux personnes ont REELLEMMENT existées. Ces hommes sont connus pour leur combat contre le Racisme, la Ségrégation, l’Apartheid et ont été discriminés à cause de leur couleur de peau qui est noire.

Alors, puisque la peau d’Hermione n’a pas été explicitement décrite dans le livre et que J.K. Rowling tweete elle-même que ça ne l’est pas, ne peut-elle donc pas être noire ? Si elle le peut, ça s’est fait et cela a été accepté. C’est encore dur pour certains et d’autres n’ont même carrément pas eu envie de voir la pièce à cause de ça (j’ai lu des commentaires comme ça).

Je ne suis pas naïve. Je suis sûre et certaine que J.K. Rowling a imaginé une Hermione blanche lorsqu’elle l’a écrite pour la première fois, et je trouve cela normal si elle s’est identifiée à elle. Mais comme je l’ai dit, c’est fait. Le personnage d’Hermione Granger est noir dans la pièce.

Qui a raison ?

J’ai trouvé dommage que des gens s’insurgent et crient à l’incohérence pour une couleur de peau non-explicite. Il faut tenter de faire la part des choses entre les films et la pièce de théâtre qui sont deux adaptations, interprétations distinctes et deux arts et manières de faire différents. Pour ma part, j’ai été voir la pièce et je peux même dire, que tout ce qui s’était dit, m’avait donné encore plus envie de voir ces trois premiers comédiens ainsi que le reste du casting sur scène.

J’ai simplement voulu écrire ce que j’ai ressenti et pensé de ce qui s’était passé à l’annonce du premier casting, parce que j’avais trouvé triste qu’il y ait des « conflits » sur les réseaux sociaux pour savoir quelle était la vérité. Le truc, c’est qu’il n’y a pas de vérité, parce qu’on parle de l’adaptation d’une fiction sur scène et d’un personnage qui n’existe pas.

Si ça vous dit, vous pouvez lire ce que j’ai pensé de la pièce ici et je conseille également de lire cet article très intéressant de Buzzfeed parlant d’Hermione Granger noire.

Vous aimerez peut-être

9 Commentaires

  • mathi412@hotmail.com'
    Répondre Mathilda Van Den Eijnde 3 février 2020 at 22 h 38 min

    Salut !

    Enfin un article sur « Black Hermione Granger » ! Tu pouvais écrire cet article de toutes les manières possibles et imaginables, et tu as choisi la plus juste. Bravo à toi ! 😀

    Il est vrai que lorsque j’avais vu que Hermione était interprétée par une personne noire, ça m’avait choquée. Au premier abord. Deux secondes plus tard, je me suis dit : « eh, mais pourquoi pas ? ». Que des gens soient choqués, voire même répugnés par ce fait, me dérange. Peu importe comment l’oeuvre sera adaptée, il y aura toujours des gens pour cracher dessus. Et je trouve ça d’une tristesse indéfinissable.

    Moi-même, je me suis identifiée à Hermione quand j’étais petite, allant jusqu’à l’imaginer rousse. Elle aurait pu l’être, comme elle aurait pu être noire, asiatique, basanée,… S’arrêter au genre caucasien est un véritable problème de la société occidentale. Parce qu’une oeuvre est connue et adaptée en film, le héros doit être à l’image de Captain America : beau, blond, yeux bleus, et puissant. Euh, oui… Vous savez qu’il existe d’autres types de gens ? Hermione noire me choque autant qu’un Drago albinos (avec les yeux rouges et tout ! :D), pas le moins du monde. Je ne comprends pas que des personnes aient pu critiquer la comédienne (dans un certain sens, c’est le cas), alors qu’elle a été sélectionnée pour son talent. La connerie humaine, je te jure… -.-‘

    Bref, l’article est rondement bien mené. Ca m’énerve juste de voir qu’il y a encore et toujours des gens pour critiquer une oeuvre, quelle qu’elle soit. Le monde est désolant… C’était super. Je vais m’atteler à lire ton histoire maintenant. 🙂

    A la prochaine !
    Mathi

    • Répondre Priscilla 5 février 2020 at 21 h 23 min

      Ce qui m’a aussi chagriné, est le fait qu’on réduisait la comédienne à sa simple couleur de peau, avant même de savoir si elle était douée ou pas. Et elle l’est ! Noma a même gagné un Olivier Award pour sa performance dans la pièce. C’est dire à quel point elle a bien interprétée le rôle d’Hermione. C’est la preuve même qu’Hermione peut avoir toutes les couleurs de peau. Merci beaucoup pour ton commentaire.

  • leblogdelanimoise@gmail.com'
    Répondre Le blog de la Nîmoise 4 février 2020 at 10 h 40 min

    En lisant le titre de ton article je me suis dit : ben non, Hermione ne peut être noire, non pas par racisme, mais parce que dans le livre, elle ne l’est pas…. Puis j’ai lu ton article et je me suis dit : a ben oui, nulle part sa couleur de peau n’est décrite… Nous avons juste l’image d’Emma Watson… Donc en fait, elle peut l’être !
    Je trouve ton article super intéressant, très bien tourné et qui fait réfléchir !!!

    Merci beaucoup !

    • Répondre Priscilla 5 février 2020 at 21 h 32 min

      Tu ne peux pas savoir à quel point ton commentaire me fait plaisir!
      Et oui, en effet, la majorité des gens n’ont qu’Emma Watson en tête quand ils pensent à Hermione. Hermione peut être noire, ce n’est pas un problème. Ca ne change rien à l’histoire. Pourquoi ça dérange tant ? Parce qu’il y a Emma Watson, qui entre nous, ne ressemble, mais alors pas du tout à la description d’Hermione dans la saga. Mais ça ne dérange personne, étrangement. Les films ne sont pas à la base de tout et beaucoup de personnes ont tendance à l’oublier. Et celles et ceux qui se basent sur les livres pour expliquer pourquoi Hermione ne peut pas être noire, n’ont pour la plupart du temps, pas les bons arguments.
      Merci beaucoup pour ton commentaire, qui confirme que je n’ai pas fait une bêtise en postant cet article 🙂

      • anaismarinier@icloud.com'
        Répondre Ana 19 juillet 2020 at 23 h 10 min

        Dans les films, Emma Watson ressemble à Hermione. Elle a de longs cheveux bouclés et ébouriffés. Si tu fais référence à ses dents, je tiens à rappeler qu’en quatrième année, elle les fait rétrécir. Après, j’avoue que dans les quatre derniers films ses cheveux sont mieux coiffés. Mais c’est un peu logique, elle grandit.

        • Répondre Priscilla 20 juillet 2020 at 21 h 57 min

          Mon erreur a été de ne pas préciser qu’Emma Watson ne ressemblait pas à Hermione, selon moi. Le maquillage aide beaucoup à lui accorder une ressemblance, mais elle est bien trop jolie pour interpréter Hermione. Mais ça, c’est mon opinion.
          Et puis, pourquoi ses cheveux ne sont pas ébouriffés du premier au dernier film, d’ailleurs ? Après tout tu ne devrais pas trouver cela logique (alors que tu prônes la cohérence pour une couleur de peau). On ne change pas de type de cheveux en grandissant, sauf si on utilise des produits chimiques, irréversibles et dangereux. Mais on parle d’Hermione Granger, l’apparence physique n’est pas ce qui lui importe le plus. Quant à ses dents, je n’en fais aucune remarque, car d’un point de vue technique il a été difficile de faire porter tes prothèses à Emma Watson tout comme il a été difficile de faire porter des lentilles vertes à Daniel Radcliffe.

  • anaismarinier@icloud.com'
    Répondre Ana 19 juillet 2020 at 23 h 01 min

    Déjà sache que tu peux être métis et noir de peau. Métis ne donne pas l’indication d’une quelconque couleur de peau.

    Sauf que si un auteur caucasien n’explicite pas la couleur de peau du personnage ça signifie qu’il est blanc. C’est une question de logique. En effet, on précise que Blaise Zabini, Angelina Johnson et Dean Thomas sont noirs. On précise que Cho Chang et les soeurs Patil sont asiatiques (oui, l’Inde est en Asie).

    Ça se voit qu’il aimait Grindelwald qui apparaît dans le Miroir de Risèd dans les Animaux Fantastiques 2. Donc c’est qu’il est gay. Par ailleurs, étant donné que l’auteur en a parlé c’est que c’est canon.

    Euh asexué ne définit pas ton orientation sexuelle en fait. Tu peux être gay et ne plus faire l’amour pendant des années.

    Comment as-tu pu l’imaginer noire alors qu’Hermione est un prénom de blanc et Granger un nom de famille clairement d’origine britannique ? Sachant qu’en plus ses parents sont dentistes, donc qu’ils proviennent d’un milieu assez aisé. C’est pas logique. Faut pas oublier qu’Hermione est née en 79 quelques années après la décolonisation. Si ses parents venaient d’Afrique, ils n’auraient pas pu faire des études de médecine. En Angleterre, l’université c’est pas gratuit. Et si on suppose qu’elle est métisse, ça voudrait dire que sa mère est noire. Une femme noire née en Afrique qui ferait des études de médecine en Angleterre au début des années 70 c’est quasi-impossible. Si les individus migraient à l’étranger c’est à cause de la pauvreté. Enfin bref, c’est pas cohérent du tout encore plus à l’époque.

    Les fans ont grandit avec Emma Watson, c’est donc logique qu’ils aient été déstabilisés en apprenant que la nouvelle actrice qui incarnera Hermione qui ne ressemble pas du tout à sa première interprète. La cohérence n’est plus là. Les fans s’attendaient à une suite, pas à une interprétation complètement différente de ce qu’ils connaissaient jusqu’alors. Et je tiens à préciser que je ne suis pas raciste.

    • Répondre Priscilla 20 juillet 2020 at 21 h 55 min

      Bonjour Ana. Tout d’abord, merci pour ce commentaire.

      Ensuite, je suis d’accord avec toi. Métis n’indique pas une couleur de peau. Mais je suis persuadée que si tu voyais une personne noire dont le métissage est Sénégalais et Camerounais, tu dirais instinctivement qu’elle est noire, pas qu’elle est métisse. Tout comme si tu voyais une personne blanche dont le métissage est Italien et Polonais, tu dirais instinctivement qu’elle est blanche, pas qu’elle est métisse. Dans le langage courant, même si cela peut être considéré comme une erreur, être métis est un mélange qui se voit sur la peau.

      Comme je l’ai dit dans l’article, évidemment que JKR a imaginé Hermione blanche, je ne remets absolument pas ça en doute. Un auteur blanc va imaginer des personnages blancs en premier, c’est tout à fait normal. Évidemment que dans un monde où la norme sociale est la couleur de peau blanche, il est inutile de préciser la carnation de celle-ci, puisqu’elle est implicitement blanche. J’ai simplement utilisé ce point de détail implicite pour mettre en valeur le pouvoir de l’imagination de chacun. De plus, je peux te dire que même un écrivain non-blanc, vivant en occident, précisera lorsqu’un personnage n’est pas blanc.

      Merci de me préciser que l’Inde est en Asie. Je le savais déjà, mais merci quand même. Je pense que cette remarque est faite parce que, qui dit Inde, dit couleur de peau noire en général. Seulement dans le cas de mon article, je parle de la couleur de peau noire venant des Africains/Afro-descendants.

      Je ne remets pas en question l’orientation sexuelle de Dumbledore. JKR l’a dit et je l’accepte. Je dis simplement que tant qu’il ne le dit pas « ouvertement » dans les « Animaux Fantastiques », on peut imaginer ce qu’on veut et que certaines personnes nieront ce fait. Et pour la scène du Miroir du Riséd, tu y vois de l’amour, moi j’y vois également des regrets. Chacun est libre de l’interprétation de cette scène. Avec le temps, je pense que Dumbledore aimait Grindelwald, mais que lui, ne l’aimait peut-être pas forcément en retour.

      Pour le terme « asexué », c’est une erreur de ma part. Je voulais dire « asexuel » et cela sera corrigé dans l’article. Donc merci pour cette remarque. Oui tu peux être gay et ne pas faire l’amour pendant des années, mais je le pensais asexuel (et non asexué), ce qui signifiait pour moi que Dumbledore n’avait AUCUNE orientation sexuelle et/ou attirance sexuelle pour qui que ce soit.

      Concernant ton avant-dernier paragraphe je vais dire ceci : Arguments irrecevables.

      • Dans un premier temps, si tu connais ne serait-ce que l’histoire de France ou une partie de l’histoire de l’Europe et ce qu’elle a fait dans le monde, tu devrais savoir qu’un prénom et un nom de famille ne définit pas une couleur de peau ou une nationalité, même en 1979. Je vais me prendre à titre d’exemple (crois-le ou non, ça je m’en fiche) : Mon prénom est de racine latine, mon premier nom de famille est franco-français, mon deuxième nom de famille est germanophone et devine quoi ? Je suis noire, non-adoptée et Guadeloupéenne d’origine (département bien français, je précise, si tu en doutais). Ceci vaut donc également pour le Royaume-Uni. La famille Granger aurait donc pu être noire. Après tout Dean Thomas est noir, Angelina Johnson est noire et Lee Jordan est noir aussi. « Thomas » ? « Johnson » ? « Jordan » ? Pas sûre que ce soit des consonances « africaines ».
      • Ensuite, tu connais la génération Windrush ? Non ? Voici ce que c’est : La génération Windrush sont des personnes originaires des îles de la caraïbe britannique et du Commonwealth (principalement de la Jamaïque, donc des personnes noires) que le gouvernement britannique a été chercher en utilisant le navire Empire Windrush, afin d’apporter une main d’œuvre supplémentaire au pays après la seconde guerre mondiale… en 1948 pour première date. Ce qui signifie qu’en 1979, il y avait déjà une importante communauté noire, et dans ce cas-là caribéenne, au Royaume-Uni. Cela signifie également qu’une famille de dentistes avec pour nom Granger, aurait très bien pu exister en 1979, car elle aurait pu être descendante de cette génération.
      • Troisième point très important : Tous les noirs ne viennent pas d’Afrique ! Je tenais à le préciser.
      • Oui, je sais que l’université n’est pas gratuite. Elle ne l’est pas non plus en France, elle coûte simplement beaucoup, beaucoup moins cher ;). Et que la mère d’Hermione soit noire ou blanche peu importe, ça change quoi ? Absolument rien.

      Ce qui me dérange dans ton commentaire, c’est que tu fais une généralité. Visiblement selon toi, les africains (donc tout un continent de 54 pays et particulièrement les femmes selon tes dires) étaient beaucoup trop pauvres pour aller à l’université en Europe. C’est faux et ça me dérange beaucoup que tu puisses penser ça.

      Des personnes pauvres continuent de migrer aujourd’hui et elles ne viennent pas toutes du continent africain.

      Oui les fans ont grandi avec Emma Watson, j’en fais partie. Mais ma couleur de peau a fait que je n’ai pas été déstabilisée par le casting du théâtre. En tant que personne noire, j’ai tellement l’habitude de devoir prendre les personnes médiatiques blanches pour modèle car plus représentées, que j’ai été plus que ravie de voir une comédienne noire interpréter Hermione Granger sur scène, personnage que j’adore tant et auquel je m’identifie. J’ai simplement expliqué pourquoi une Hermione noire ne change rien à l’histoire, pourquoi il n’y a pas de mal à l’imaginer noire, pourquoi l’imaginer noire est un droit que l’on peut s’accorder sans que ça ne détruise la trame de la saga. Hermione n’est pas discriminée parce qu’elle est noire, mais parce qu’elle est née-moldue. Après tout Blaise Zabini est un noir de sang-pur et riche (même si sa mère semble être une sorte de veuve noire).
      Il n’y a pas à avoir de cohérence entre les films et la pièce de théâtre, car – comme je l’ai dit dans mon article si tu l’as lu jusqu’au bout – la pièce est la suite des livres et non des films (ce qui veut dire qu’on peut jouer sur le côté non-explicite de la couleur de peau) et que le cinéma et le théâtre sont deux façons d’adapter et d’interpréter totalement différentes.

      Merci de préciser que tu n’étais pas raciste, mais cette mention était totalement inutile. Cependant, cela me conforte dans l’idée que tu es une personne blanche avec tous les privilèges sociaux et systémiques (dont tu n’as certainement pas conscience) que cela implique. Tu en as de la chance…

      Quoi qu’il en soit, je suis certaine d’avoir écrit cette réponse dans le vent, mais en lisant ton commentaire, je me suis dit qu’il fallait absolument que je réponde.

    • ln_0185@hotmail.fr'
      Répondre Helene 22 juillet 2020 at 13 h 15 min

      « Je tiens a preciser que je ne suis pas raciste car tout ce que je viens de dire est raciste » bah non en fait ca marche pas comme ca. Meme toi, tu as bien vu que ce que tu disais était raciste donc tu as tenu a le preciser. Alors relis ton commentaire, regarde toi dans une glace et pose toi des questions car c’est tellement un amas de conneries ce que tu as écris je serais meme pas par ou commencer pour t’expliquer a quel point c’est choquant à lire 🤮

    Laisser un commentaire

    Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

    error: Content is protected !!