Harry Potter

Harry Potter 20th Anniversary : Return to Hogwarts

3 janvier 2022
return

Bonne Potterhead que je suis, je ne pouvais pas passer à côté du documentaire sur les retrouvailles, du casting de la saga Harry Potter : Harry Potter 20th Anniversary : Return to Hogwarts.

Je ne vous le cache pas, j’appréhendais ce visionnage. J’avais peur d’être envahie d’émotion et de nostalgie pour ensuite pleurer comme madeleine à la fin du documentaire.

Mais il n’a pas fallu longtemps pour que je me décide. Je me suis inscrite sur la plateforme de Salto (ça prend cinq minutes) et hop ! C’est parti pour un petit retour dans le passé.

J’ai beaucoup aimé le documentaire, comme vous pouvez l’imaginer. Ca faisait du bien de retrouver certains acteurs aux studios de Leavesden.

return

© HBO max

Le documentaire est découpé en quatre chapitres et retrace en compagnie des réalisateurs, du producteur et des acteurs, les huit films tournés sur 10 ans.

Daniel Radcliffe est le fil conducteur de ce documentaire. C’est celui qui a le plus d’interactions avec les autres acteurs. On le retrouve avec Emma Watson et Rupert Grint évidement, mais également avec Gary Oldman ou encore Helena Bonham Carter.

© HBO max

Dans le documentaire, les acteurs parlent de la manière dont ils ont découvert Harry Potter et pourquoi ils ont décidé de passer le casting. On y découvre quelques anecdotes sympathiques, d’autres un peu plus sérieuses.

Comme je l’ai, dit c’était vraiment chouette à regarder. Mais il y a quand même certaines choses sur lesquelles j’ai tiqué.

Tout d’abord le passage où Emma Watson parle du fait qu’elle était amoureuse de Tom Felton au début des tournages. C’est quelque chose que tout le monde savait depuis longtemps. Cela a déjà été répété maintes et maintes fois. Le documentaire a fait en sorte « d’approfondir » cette histoire un peu croustillante pour les potterheads que nous sommes. Mais j’avoue avoir été un peu confuse.

© HBO max

C’était comme si on voulait faire comprendre aux fans qu’ils devaient arrêter de fantasmer sur ce couple qui n’existera jamais (ce que je peux comprendre), mais qu’en même temps, on voulait leur faire comprendre que justement, on pouvait espérer une idylle entre Emma et Tom, tout comme les Potterhaeds adorent imaginer Hermione Granger et Drago Malefoy ensemble.

Autant imaginer que ces personnages fictifs auraient pu finir ensemble dans la saga (fanfiction bonjour !) n’est pas un problème en soit (je suis partisane de ce couple-là). Autant faire un transfert de personnages à acteurs, me dérange un peu beaucoup.

Je n’ai pas trop compris là où le documentaire voulait en venir.

L’autre reproche que je ferai est la mise en scène.

Quand on regarde la bande annonce on voit que tous les acteurs se rencontrent, se parlent et partagent tous ensemble leurs souvenirs. Mais la réalité du documentaire est toute autre. C’est une succession d’interviews face caméra.

© HBO max

On a l’impression que certains acteurs ne se sont même pas croisés et j’en soupçonne même d’autres de ne pas avoir été présents aux studios comme Ralph Fiennes ou Jason Isaac, par exemple. Je pense que cette mise en scène a eu lieu à cause du Covid, des emplois du temps, disponibilités et volontés de chacun. Peut-être est-ce la raison pour laquelle nous n’avons pas vu certains acteurs comme Maggie Smith, Michael Gambon, Julie Walters, Emma Thompson, Jessie Cave ou encore Katie Leung et j’en oublie d’autres…

J’ai aussi trouvé dommage qu’on n’entende pas assez Matthew Lewis, Alfred Enoch, Evanna Lynch ou encore James et Oliver Phelps. Même Bonnie Wright n’a pas eu beaucoup de temps de parole, je trouve.

Le documentaire était principalement centré sur Daniel Radcliffe, Emma Watson et Rupert Grint, ce qui est très bien. Mais on aime aussi les autres acteurs.

© HBO max

La séquence émotion a été le passage « In memoriam » dans lequel ils parlaient des acteurs qui sont décédés depuis la fin du tournage.

Le fait que J.K. Rowling, créatrice de la saga, ne soit pas sur place était un peu dommage aussi. Elle est apparue dans trois extraits qui datent de 2019 et qui n’avaient donc en réalité aucun lien direct avec cet événement.

La plus grosse séquence émotion a été la fin du documentaire. C’était une belle mise en scène, qui aurait pu faire pleurer n’importe quel Potterhaed. Mais je n’en ai pas fait parti.

J’ai beaucoup aimé regarder ce documentaire, malgré certains aspects négatifs que je pointe uniquement pour pinailler. Mais j’ai également remarqué quelque chose à mon sujet.

J’aime Harry Potter. J’adore Harry Potter. Je suis une fan inconditionnelle. Mais alors que je pensais littéralement me liquéfier, pleurer toutes les larmes de mon corps ou avoir un sourire béat en voyant les acteurs, il ne s’est pas passé grand-chose. C’était comme si je ne ressentais plus autant d’émotion qu’avant. Comme si quelque chose s’était cassé, brisé en moi, sans savoir quoi.

Je persiste en disant que je suis fan, parce qu’il ne se passe pas une journée sans que je pense à cette saga qui m’a tant apportée. Mais en regardant le documentaire, je me suis rendu compte que oui, de l’eau avait coulé sous les ponts et que non, l’engouement n’était plus vraiment là.

C’est peut-être l’âge. Ou peut-être que je ne l’ai pas totalement regardé avec des yeux de fans.

Le documentaire est quand même à voir pour tout fan qui se respecte. Rendez-vous sur HBO max ou sur Salto pour ça.

Vous aimerez peut-être

8 Commentaires

  • Répondre 3 kleine grenouilles 3 janvier 2022 at 9 h 44 min

    Ton compte-rendu est intéressant. Je n’ai pas regardé ce documentaire. J’aime beaucoup Harry Potter mais j’étais une jeune adulte quand le premier tome est sorti, je n’ai donc jamais eu ce regard émerveillé qu’a eu ma nièce par exemple (qui avait l’âge des protagonistes). En tout cas, le travail de JK Rowling est impressionnant de qualité et de culture.

    • Répondre Priscilla 3 janvier 2022 at 21 h 28 min

      Hello.
      Je pense être de la génération de ta nièce. J’avais 7 ans quand le premier tome est sorti et 11 ans quand le 1e film est sorti au cinéma.
      C’est vrai que JK Rowling a créé quelque chose d’extraordinaire.

  • Répondre Helene 3 janvier 2022 at 12 h 08 min

    Je connais quelqu’un qui aime beaucoup Harry Potter aussi mais qui a eu le meme ressenti que toi: ca manquait de magie et ils parlaient pas assez des acteurs disparus…

    • Répondre Priscilla 3 janvier 2022 at 21 h 51 min

      Oui, la séquence « In Memoriam » n’a pas duré longtemps. C’était l’instant émotion du documentaire, mais ils sont assez vite passés dessus.
      C’est peut-être ça. Ca manquait de magie. Je n’étais pas émerveillée, je n’ai pas pensé « Woah ! 20 ans, le coup vieux ! » J’ai regardé le documentaire, j’étais contente, puis je suis passée à autre chose le reste de la journée.

  • Répondre lenouinitalia.fr 9 janvier 2022 at 18 h 12 min

    Coucou ! Merci pour ce retour qui rejoint bien d’autres avis que j’ai eu. Grande fan d’Harry Potter, je vais peut être rester sur mes souvenirs et me passé de ses « retrouvailles » pour garder la magie 🙄

    • Répondre Priscilla 9 janvier 2022 at 20 h 36 min

      Hello!
      Merci beaucoup pour ton commentaire.
      J’avais plutôt l’impression que beaucoup de personnes avaient aimé la réunion justement. Et plus le temps passe, plus on découvre un peu comment cela a été tourné et plus je suis déçue. C’est vraiment dommage.

  • Répondre elodieenrose 18 janvier 2022 at 15 h 08 min

    L’Univers d’Harry Potter est vraiment inconnu pour moi, et pour cause je ne l’ai jamais vu. Mais mon cousin est un grand fan. je lui demanderai ce qu’il en a pensé.

    • Répondre Priscilla 19 janvier 2022 at 20 h 55 min

      Oui, il faut avoir différents avis. Les fans ne sont pas tous d’accord à propos de ce documentaire.

    Laisser un commentaire

    Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

    error: Content is protected !!