Humeur

Dans la peau d’Audie de Cherifa Tabiou

24 février 2020
audie

Ce n’est pas vraiment ma tasse de thé d’écrire mon avis sur un livre que je viens de lire. Je suis plus douée pour écrire des critiques sur les films que je viens de voir. Mais je me devais d’écrire un petit quelque chose à propos d’un livre que j’ai lu tout récemment :

Dans la peau d’Audie de Cherifa Tabiou

Audie

Voici mon résumé : C’est l’histoire de Sarah, bientôt 30 ans, qui ne semble pas franchement heureuse dans sa vie. Entre sa patronne qui est à la limite du sadisme, sa cage à lapin en plein cœur de Paris, ses amies qui ne trouvent pas normal qu’elle soit célibataire à son âge et sa mère qui veut absolument qu’elle prie et aille à la messe pour que tous ses malheurs disparaissent, la pauvre Sarah n’en peut plus.

Elle décide donc de faire preuve d’un peu plus d’audace en faisant appel à son autre moi Audie, pour l’aider à changer de vie.

Mon avis :

J’ai adoré ce livre. C’est une histoire fraiche, drôle et qui ne se prend pas au sérieux. Mais surtout, c’est un récit qui, pour une fille comme moi de bientôt 30 ans et célibataire, fait beaucoup de bien.

Je pense qu’on aimerait tous avoir en nous une petite Audie pour nous pousser à un peu plus d’audace dans la vie.

J’ai littéralement dévoré ce livre au souriant, en pestant parfois et même en me reconnaissant dans certains points.

Je ne suis en général pas fan de ce type d’histoire où le personnage principal est à la limite de la névrose et plonge presque volontairement dans des situations délicates, pour ne pas dire dans le mur. Là c’est totalement différent. Sarah veut prendre sa vie en main et y parvient. Les mauvaises situations sont drôles pour la plupart et bien amenées même si parfois, le suspens n’est pas aussi subtil qu’on pourrait l’espérer.

Mais ce que j’ai par-dessus tout adoré, c’est le fait que le personnage principal est une femme noire qui ne vit pas de drame insurmontable et cela aussi, ça fait du bien pour la fille noire que je suis. L’identification est immédiate. L’histoire nous plonge dans un véritable Paris multiculturel avec de nombreuses origines au sein des amies de Sarah, des personnages racisées mis en avant et qui réussissent professionnellement. Pour avoir lu des tonnes de livres dans ce genre-là (romance), cela aussi, ça fait du bien.

Dans la peau d’Audie est un petit bonbon, une véritable bouffée d’air frais. Je le recommande pour les personnes qui souhaiteraient une lecture agréable et sans prise de tête pour se redonner un véritable boost d’énergie.

Vous aimerez peut-être

4 Commentaires

  • mathi412@hotmail.com'
    Répondre Mathilda Van Den Eijnde 26 février 2020 at 22 h 45 min

    Salut ! (Oui, encore moi, haha !)

    Tu dis être plus habituée à faire des critiques de films, mais j’ai bien aimé cette critique de livre, et je pense que tu devrais continuer sur cette voie (films et livres). C’est une histoire sur laquelle je ne me serai pas arrêtée, vois-tu. En tant que grande lectrice de fantasy, je lis rarement des chick-lit. Mais parfois, ça fait du bien de lire un livre sans prise de tête. Je vais le mettre dans mes envies sur Booknode. Tu t’en es très bien sortie pour cette première critique, et j’espère que tu continueras. 🙂

    A la prochaine !
    Mathi

    • Répondre Priscilla 28 février 2020 at 21 h 58 min

      C’est vraiment une histoire sans prise de tête et j’ai pensé que ça valait quand même le coup d’en parler. Merci pour ton commentaire.

  • Cherifa.tabiou@gmail.com'
    Répondre Cherifa Tabiou 1 mars 2020 at 13 h 23 min

    Bonjour Priscillia, je découvre votre blog ainsi que votre critique sur mon roman et je vous remercie d’avoir pris le temps de le lire et surtout d’avoir partagé votre avis !
    Un grand merci encore et bonne continuation à vous !

    • Répondre Priscilla 1 mars 2020 at 14 h 40 min

      Bonjour Cherifa, merci à vous d’avoir écrit ce livre. J’ai été très heureuse de le lire et d’en partager mon avis.

    Laisser un commentaire

    Notifiez-moi des commentaires à venir via émail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

    error: Content is protected !!